M. Hajji

M. Hajji

Par admin louislumiere, publié le lundi 5 avril 2021 13:34 - Mis à jour le vendredi 9 avril 2021 10:51

Bonjour à tous, J'espère que vous allez bien Pour cette première semaine de travail à distance vous devez recopier le bilan ci dessous dans votre cahier, ainsi que terminer l'activité 3 et 4. Vous les retrouverez en pièce jointe.

Semaine de 5 à 9

I – La nature physique d’un son :

Activité expérimentale – Qu’est-ce qu’un son ?

BILAN :

Le son est une vibration qui se déplace.

Un son est émit par une source sonore et perçu par un récepteur sonore (l’oreille).

Exemples de sources sonores :
- les cordes vocales,
- la membrane d’un haut-parleur,
- les cordes d’une guitare,
- etc...

Animations : http://www.ostralo.net/3_animations/swf/onde_sonore_plane.swf

 Émission d’un son par un haut-parleur.

Conclusion : Un son correspond à la propagation d’une vibration créée par une source sonore.

II – La propagation et la perception d’un son :

    A – Les conditions de propagation d’un son :

Activité documentaire – Y a-t-il du son dans l’espace ?

BILAN :
Les vibrations ne peuvent se propager que dans la matière car les particules mises en mouvement mettent à leur tour d’autres particules en mouvement.

Le son ne peut pas se propager dans le vide. Il lui faut un milieu de propagation matériel.

Conclusion : Le son correspond donc à la propagation d’une vibration dans un milieu matériel (gazeux, solide ou liquide).

    B – La perception du son :

Activité documentaire – Comment Queen a pu créer Bohemian Rapsody ?

BILAN :

La sensation auditive de volume du son est caractérisée par le niveau sonore, mesuré en décibels (dB) avec un sonomètre.

La sensation auditive aigu ou grave dépend de la fréquence du son qui se mesure en hertz (Hz). Celle-ci correspond à la rapidité des va-et-vient de la surface vibrante de la source.
Plus un son est aigu, plus sa fréquence est grande. Inversement, plus la fréquence d’un son est basse, plus ce son est grave.

Conclusion : Le niveau sonore se mesure en décibels (dB) avec un sonomètre. La fréquence d’un son se mesure en hertz (Hz).

Activité documentaire – L’être humain entend-il tous les sons ?

BILAN :

L’oreille humaine perçoit les sons de fréquences comprises entre 20 et 20 000 Hz. Les sons situés en-dessous et au-dessus de ces limites se nomment les infrasons et les ultrasons.

Infrasons                  Sons audibles                 Ultrasons        Fréquence
               20          par l’être humain          20 000                  (en Hz)   

III – L’utilisation des signaux sonores :

Activité documentaire – Se repérer à l’aide du son.

    A – La vitesse du son :

BILAN :

La vitesse du son dépend de la nature du milieu qu’il traverse. En effet, étant donné que pour se propager dans un milieu les sons mettent en vibrations les particules qui le constituent, plus celles-ci sont proches les unes des autres plus la vitesse du son sera élevée.

Milieu                              Air    Eau    Acier
Vitesse du son (m/s)    340    1500    5200

Conclusion : Les sons se déplacent donc plus vite dans les solides que dans les liquides et aussi plus vite dans les liquides que dans les gaz. La vitesse du son dans l’air est 340 m/s.

1 - du 5 au 9 avril

 

Semaine 2 - du 26 au 30 avril

 

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1